Logo Teksial

Gestion Technique du Bâtiment (GTB) : tout ce qu'il faut savoir

La Gestion Technique du Bâtiment (GTB) permet aux entreprises du secteur tertiaire d’optimiser leurs consommations énergétiques. Comment la mettre en place ?

Solution intelligente, la Gestion Technique du Bâtiment (GTB) permet aux entreprises du secteur tertiaire de piloter et suivre leurs consommations énergétiques. Facultative pour le moment, la mise en place d’un système de GTB deviendra obligatoire dans le cadre du décret BACS dès 2025. Teksial vous présente la GTB et les avantages qu’elle apporte à un bâtiment tertiaire.

Gestion Technique du Bâtiment (GTB) : définition

D’après la définition de l’ADEME, un système de Gestion Technique du Bâtiment (GTB) est un outil à destination du secteur tertiaire qui « permet de contrôler et de commander, à partir d’un poste central, tous les équipements qui lui sont connectés ».

Ce dispositif permet de piloter l’ensemble du parc d’appareils électriques et énergétiques d’un bâtiment (chauffage, climatisation, éclairage, alarmes, portails, etc.). Ce faisant, il permet d’optimiser la consommation énergétique du site mais aussi de contribuer au confort et à la sécurité des utilisateurs de l’édifice.


À quoi sert un système de GTB ?

Un système de Gestion Technique du Bâtiment est un outil de suivi permettant d’optimiser la performance énergétique d’un bâtiment. Le plus souvent, il présente trois fonctionnalités complémentaires :
 

  1. Le suivi des consommations : mesurer les consommations du bâtiment afin de mieux les comprendre et de pouvoir définir des stratégies d’efficacité énergétique ;
  2. La régulation : programmer et réguler les dispositifs de chauffage, de climatisation et d’éclairage pour améliorer le confort de tous en réduisant la consommation énergétique ;
  3. La surveillance des équipements pour assurer les opérations de maintenance préventive ou curative (dépannage).

Ce système permet donc de piloter et gérer l’ensemble des dispositifs présents dans l’enceinte d’un bâtiment. Pour tirer parti de la GTB, il est essentiel de former ses équipes à l’outil. Ainsi, le responsable de l’exploitation du site doit disposer de compétences techniques sur la solution choisie et des connaissances approfondies sur l’actif immobilier géré et les besoins des utilisateurs.

La GTB : une obligation dans le cadre du décret BACS

Mis en place conjointement au décret tertiaire, le décret BACS « Building Automation & Control Systems » impose l'installation d’un système de gestion et de pilotage de l’énergie dans les bâtiments tertiaires, tel qu’une GTB.

Cette obligation entre en vigueur dans les bâtiments anciens :

  • D’ici le 1er janvier 2025 pour les sites avec des équipements d’une puissance supérieure à 290 kW ;
  • D’ici le 1er janvier 2027 si la puissance est comprise entre 70 kW et 290 kW.


Pour les bâtiments neufs et récents, l’installation d’un système de pilotage des consommations devient obligatoire pour les bâtiments ayant des équipements d'une puissance : 

  • supérieure ou égale à 290 kW si le permis de construire a été déposé après le 21 juillet 2021 ;
  • comprise entre 70 kW et 290 kW pour un permis de construire déposé après 2024.


Afin de préparer votre mise en conformité avec le décret BACS, vous pouvez faire appel à une entreprise de services en efficacité énergétique comme TEKSIALNos experts peuvent vous aider à mettre en place le dispositif de GTB le plus adapté.

Quel est le prix d’une GTB ?

Le coût de la mise en place d’une GTB dépend du logiciel choisi et du périmètre à analyser. En moyenne, il faut compter environ 25 €/m². Toutefois, son installation peut rapidement être amortie. Vous pouvez obtenir un devis personnalisé en contactant nos équipes

Bien maîtrisé, ce système intelligent peut induire jusqu’à 30 % d’économies d’énergie dans le bâtiment. Pour une entreprise du tertiaire, il permet d’optimiser les coûts et de préserver ainsi la trésorerie. Il peut donc devenir un levier de compétitivité. 

Financer l’installation d’un système de GTB grâce aux primes CEE : fiche BAT-TH-116

L’installation d’une GTB, bien que rentable, implique un investissement. Cette dépense peut faire l’objet d’une prise en charge au travers des CEE (Certificats d’Économies d’Énergie). Jusqu’au 31 décembre 2023, l’installation d’une GTB fait d’ailleurs l’objet d’une prime CEE bonifiée.

Pour en bénéficier, il est impératif de respecter les standards de performances de la fiche d'opération standardisée BAT-TH-116 émise par l'ADEME.


En résumé : 

  • Un système de GTB permet de contrôler et de commander l'ensemble des équipements électriques d'un bâtiment depuis un poste central.
  • Les fonctionnalités principales d'un système de GTB sont le suivi des consommations, la régulation des dispositifs de chauffage, la climatisation et l’éclairage, et la surveillance des équipements pour la maintenance.
  • Sa mise en place est obligatoire dans le cadre du décret BACS pour les bâtiments tertiaires neufs et anciens selon des délais précisés en fonction de leur puissance.
  • Le coût d'un système de GTB dépend du logiciel choisi et du périmètre à analyser, mais son installation peut être amortie rapidement grâce aux économies d'énergie qu'il permet.
  • L'installation d'un système de GTB peut faire l'objet d'une prise en charge par le biais des CEE jusqu'au 31 décembre 2023, sous réserve de respecter les standards de performances de la fiche BAT-TH-116 émise par l'ADEME.

 

Questions fréquentes 

◾ Quelle est la différence entre GTB et GTC ?

La Gestion Technique du Bâtiment (GTB) est parfois confondue avec la Gestion Technique Centralisée (GTC). Pourtant, ces deux solutions sont différentes. La GTC est moins large, elle permet simplement de piloter un seul usage énergétique (chauffage, climatisation, etc.). La GTB, de son côté, englobe la totalité des usages énergétiques.

◾ Comment déterminer la puissance des équipements d’un bâtiment tertiaire en kW ?

Au vu de la multiplicité des équipements présents dans un bâtiment, il est souvent nécessaire de procéder à un audit énergétique. Vous pourrez ainsi repérer les zones de déperditions thermiques et engager des opérations de rénovation.

◾ Qu’est-ce que le décret tertiaire ?

Mis en place dans le cadre de la loi Élan, le décret tertiaire impose une réduction progressive de la consommation énergétique des bâtiments tertiaires. Il concerne l’ensemble des édifices à usage tertiaire de plus de 1 000 m².
 

A propos
Satisfaction client

Nos équipes s’engagent à vous répondre dans les meilleurs délais. Contactez notre équipe : satisfaction@teksial.com

Coups de pouce