Logo Teksial

MaPrimeRénov' : ce qui change à partir du 15 mai 2024

Le dispositif qui permet de financer des travaux de rénovation énergétique évolue ce mercredi 15 mai. Parmi les principaux changements attendus en vue de simplifier le dispositif : le retour des travaux de moindre ampleur que le gouvernement avait exclu en début d’année.

Mis à jour le 17/05/2024

A partir du 15 mai 2024, les règles pour obtenir MaPrimeRénov' changent. Et cela pourrait bien intéresser les propriétaires souhaitant rénover leur maison pour économiser de l'énergie, surtout ceux dont la maison est classée F ou G. En effet, les conditions pour obtenir l’aide MaPrimeRénov' deviennent moins strictes, et ce, jusqu'au 1er janvier 2025.


Voici les principaux changements :


1- MaPrimeRénov' à nouveau accessible pour les travaux de moindre envergure : appelés "monogestes", tels que le remplacement d'une fenêtre, l'isolation d'un mur ou d'un toit, ou encore la suppression d'une cuve à fioul.

2- Le diagnostic de performance énergétique (DPE) n’est plus obligatoire pour bénéficier des aides du parcours par geste : Les propriétaires de passoires thermiques pourront à nouveau bénéficier de MaPrimeRénov' en ne réalisant qu'un seul geste de rénovation.

3- Autre changement :  les ménages qui sont dans un processus d’achat d’un logement et qui voudraient anticiper la demande d'aide pourront fournir un compromis de vente lors du dépôt de leur dossier MaPrimeRénov'. Cependant, ils devront quand même fournir un titre de propriété pour obtenir l'aide.
 

Ces changements redonnent du souffle à la filière et plus de choix pour les ménages quant à leurs projets, tout en maintenant un certain niveau d’ambition climatique : les aides pour la rénovation d’ampleur sont bien maintenues avec un recours systématique aux AccompagnateursRénov’.

A propos

Satisfaction client

Nos équipes s’engagent à vous répondre dans les meilleurs délais. Contactez notre équipe : satisfaction@teksial.com

Coups de pouce